Assurance revenu garanti

Présentation

L’assurance revenu garanti vise à garantir un revenu de remplacement en cas d’incapacité totale et/ou partielle. Il est souscrire une telle assurance jusqu’à l’âge de la retraite ou, à votre demande, pour un période spécifique.

Dans le cas où vous désirez un revenu garanti lorsque vous perdez (une partie de) votre revenu suite à une incapacité de travail. Autrement dit, cette assurance ne s’applique pas aux personnes qui ne bénéficient d’aucun revenu professionnel.

Que verse l’assureur ?

Vous recevez un montant pour compléter vos revenus. Si vous n’êtes plus capable de travailler pendant un an, par exemple, à partir du deuxième mois d’incapacité, la mutualité vous fournit un revenu qui est (très souvent) inférieur à votre salaire normal.

A ce moment-là, l’assurance de revenu garanti peut compléter le montant versé par la mutualité jusqu’aux revenus auxquels vous êtes habitué. Ainsi, vous pouvez maintenir un niveau de vie qui correspond mieux à votre revenu actuel.

Quand verse l’assureur ?

Avec une assurance revenu garanti, vous recevez une rente suite à un accident ou une maladie grave qui vous cause une incapacité de travail pendant une période importante ou même pour le reste de votre carrière.

L’assurance revenu garanti calcule la rente sur base de l’incapacité physiologique et/ou économique.

Une incapacité physiologique se base uniquement sur l’incapacité physique.

Une incapacité économique tient compte de l’impact sur la profession. Si un dentiste perd un doigt, cet accident est plus grave que si un pédiatre perd le même doigt. Il faut également tenir compte de la possibilité d’une réorientation professionnelle.

Si l’incapacité n’atteint pas un certain seuil, qui est indiqué dans le contrat, l’assurance n’intervient pas.

La carence ?

Certains assureurs prévoient un délai de carence, ce qui est en fait une forme de franchise, mais exprimée en temps. Il s’agit de la période suivant un accident ou une invalidité assuré pendant laquelle l’assureur ne verse pas d’indemnités. Dans le cas où, par exemple, un délai de carence de 30 jours est prévu, l’assureur n’intervient qu’à partir du 31e jour après l’accident.

La prime?

Le montant qui vous recevrez en cas d’incapacité physiologique et/ou d’incapacité économique varie selon la prime que vous payez.

La prime est donc adaptée au montant dont vous avez besoin pour maintenir votre niveau de vie. En outre, la prime dépend de l’âge de l’assuré et de sa profession.

Exclusions ?

Les risques couverts sont limitativement énumérés dans le contrat d’assurance.

Selon le contrat, il se peut que l’incapacité à la suite de la pratique de certains sports dangereux comme l’alpinisme ou à la suite de la conduite d’une moto, ne sont pas couverts dans un contrat standard. Si vous voulez que l’incapacité soit couverte, même dans de tels cas, votre assureur pourra proposer une surprime.

Comment ça marche ?

En tant que frais professionnels, vous récupérez jusqu’à 65% de la prime versée annuellement, via l’impôt des personnes physiques et le gain en cotisations sociales. Ce produit est souvent couplé à un produit de pension (ex :une PLCI, EIP, Epargne pension,…).

Cela diminue le montant de la prime qui est donc plus conséquente quand vous souscrivez le revenu garanti sans le coupler à un produit pension en « stand alone ».

Avantage fiscal

Taxes à l’entrée : Le revenu garanti compte une taxe de 9,25%.
 

Vous obtenez annuellement un gain fiscal pouvant atteindre 65% (+ taxes communales) sur le montant versé en PLCI et de 33,99% en impôt des sociétés sur le preneur d’assurance est une société.
 

Comment déclarer cet avantage en pratique ?
 

Il vous suffit de compléter le montant réellement versé pour l’année de revenus en question et compléter en frais professionnels pour un indépendant en personne physique ou en société.

Certains dirigeants d’entreprise optant pour le forfait de frais, déduisent l’assurance revenu garanti comme des cotisations sociales !
 

Une attestation fiscale ne vous est pas toujours envoyée chaque année par le biais de la compagnie d’assurance où l’argent est versé. Il faut donc annexer une copie du contrat et ne pas oublier de l’intégrer dans les frais !

Garanties complémentaires

Si vous désirez protéger vos proches, LifePension vous conseille vivement de combiner la PLCI avec une ou plusieurs  autres assurances complémentaires. Ces couvertures  vous permettent de sécuriser votre famille (revenu de remplacement)  et votre patrimoine, en cas d’accident, maladie ou décès.
 

Vous pouvez ainsi éviter une perte de revenus, un déséquilibre financier ou une perte de pouvoir d’achat qui pourrait s’avérer désastreuse.
 

En tant qu’indépendant, les volets exonération et revenu garanti sont vivement conseillés afin de palier à une situation précaire pour vous et votre famille. Déductibles à 100%, ces couvertures sont gage de protection et tranquillité d’esprit. En tant qu’indépendant, il est important d’adapter ces couvertures en fonction de l’évolution financière de votre entreprise (revenus, charges de crédit), des projets et du patrimoine global. Votre situation personnelle évolue au fil du temps, il est impératif de s’adapter au fur et à mesure de cette évolution.
 

Les assurances complémentaires détaillées
 

Couverture décès : La compagnie d’assurance verse un capital aux bénéficiaires désignés dans votre contrat afin de pouvoir palier au déséquilibre financier et aux frais liés à votre disparition.
       

Exonération de prime : En cas d’incapacité de travail, la compagnie d’assurance vous assure de poursuivre le financement de votre pension, durant la période d’incapacité,  sans versement de prime de votre part. Un must, vu le faible coût de cette couverture.
 

Rente en cas d’invalidité : En cas d’accident ou de maladie, la compagnie d’assurance vous verse un revenu de remplacement sous forme de rente afin de conserver votre niveau de vie. Cette couverture est particulièrement indiquée si vous avez des coûts fixes mensuels tel un crédit.

Les indépendants doivent y être particulièrement attentifs, leur couverture sociale étant plus limitée que celle d’un salarié ou fonctionnaire.

 

Faites appel à nous pour vous conseiller sur mesure.

Incapacité de travail revenu garanti
 

La souscription de garanties complémentaires est soumise à des formalités médicales en fonction de votre âge, votre activité professionnelle et des montants couverts.
 

 

Pour plus de précision sur les démarches à accomplir, veuillez consulter le tableau des formalités médicales dans la bibliothèque.

 

COÛT & EXCLUSIONS

Votre objectif, comme tout un chacun, est d’obtenir une couverture dont le rapport qualité prix est le plus intéressant. Il est donc important de trouver une bonne balance entre les couvertures et la prime payée.
 

Les complications de grossesse, le repos d’accouchement, les sports dangeureux, le burn out sont autant de points d’attention à analyser avant de souscrire le produit sur mesure.

 

Pour rappel, via LifePension, vous profitez des solutions les moins chères du marché !
 

Aucun prélèvement de frais d'intermédiaires. Les frais obligatoires prélevés par la compagnie d’assurances sont les seuls auxquels vous êtes soumis.

 

LifePension vous assiste car une personne de notre équipe est dédiée et spécialisée dans le suivi de l’acception médicale jusqu’au suivi en cas de sinistre.
 

Comment choisir le risque qui me convient ?
 

On ne peut couvrir (assurer) qu’un pourcentage de ses revenus bruts (généralement maximum 90% tenant compte de l’intervention de la mutuelle).
 

La déductibilité de la prime tient compte de cette règle, il est donc impératif de ne pas trop se couvrir

Comment trouver l'assurance revenu garanti adéquate ?

LifePension vous invite à sélectionner votre produit grâce au comparatif et au simulateur présents sur le site. Vous pourrez ainsi choisir la compagnie d’assurance la plus adéquate à vos envies et vos besoins.
Vous hésitez dans votre choix entre les 8 compagnies d’assurance proposées ?
Contactez-nous afin que nous vous aidions dans votre choix.

Quels sont les coûts liés au revenu garanti ?

Les frais liés à la couverture qui peuvent osciller entre  0% et 15%. LifePension vous propose une couverture sans frais ! 

Comment modifier mes versements à la hausse ou à la baisse?

Les couvertures revenus garanti sont flexibles. Vous pouvez, à tout moment,  modifier le montant de la couverture, le fractionnement annuel ou arrêter de payer, sans justification. Si tel est le cas, il vous suffit de nous faire part des changements désirés par mail.
 

Attention à chaque augmentation de plafond, vous devrez accomplir des nouvelles formalités médicales, LifePension peut vous aider et guider afin de vous assurer dès le départ pour couvrir vos coûts fixes et assurer votre rythme de vie(crédits, charges fixes, …).

Comment choisir le terme de la couverture ?

Vous pouvez vous assurer avec le terme souhaité :
 

  • Fin de vos crédits
  • 65 , 66, 67 ans
 

Plus le terme est proche, moins la probabilité d’intervention est grande et donc la couverture est moins coûteuse.

Que se passe-t-il si je tombe en invalidité totale et permanente?

Vous touchez la couverture jusqu’au terme du contrat. L’intervention d’un médecin de contrôle est d’application.

LifePension
vous assiste car une personne est dédiée et spécialisée dans le suivi de l’acception médicale au suivi en cas de sinistre.
Contactez-nous pour plus d’information.

Puis-je continuer de travailler et profiter du revenu garanti?

Attention toutes les couvertures d’assurance revenu garanti ne couvrent pas l’incapacité partielle.
 

Il faut donc bien vérifier si la notion d’incapacité totale est nécessaire.

Attention également à la notion de reconversion professionnelle.

Est-ce qu'un non-résident peut bénéficier d’un revenu garanti ?

Oui, c'est possible mais l’assuré doit être contrôlable en cas de sinistre et ce, en Belgique.

Qui peut m’informer sur l’indemnité légale que je devrais percevoir?

La mutuelle est la première institution vers laquelle vous devez vous tourner pour recevoir de l'information relative à votre incapacité de travail. 
 

Afin de compléter votre planning financier personnel et obtenir une vue globale de vos capitaux de pension, LifePension vous aide à conserver vos données dans l’espace membre.

Où puis-je souscrire une assurance revenu garanti en direct?

Pour souscrire une PLCI, vous devrez toujours vous rendre auprès d’un intermédiaire (agence bancaire ou bureau de courtage)  car les assureurs et banquiers ne vous permettent pas de souscrire en direct chez eux.

LifePension, en tant qu’intermédiaire indépendant et spécialisé, travaille en collaboration avec les 8 compagnies d’assurance les plus importantes du marché belge afin de vous aider à trouver la solution la plus adéquate.

J’ai un placement en assurance-vie. Que se passe-t-il en cas de décès?

Il s’agit tout d’abord de faire la différence entre les contrats fiscaux (qui vous permettent d’obtenir un avantage fiscal comme l’épargne pension) et les contrats “non fiscaux” ou libres, sans aucun avantage fiscal. Dans le cas de contrats fiscaux, le capital sera versé au bénéficiaire, après taxation et viendra s’ajouter à la masse successorale. Pour des placements en assurance-vie qui n’ont pas été déduits fiscalement, tout va dépendre de la manière dont le contrat a été organisé.

Preneur d’assurance, assuré et bénéficiaire : comment déterminer chaque partie?

Le preneur d’assurance est la personne qui conclut l’assurance.

L’assuré est la personne sur la tête de laquelle repose le risque de survenance de l’événement assuré (par exemple le décès).

Le bénéficiaire est la personne à qui revient la prestation d’assurance en cas de survenance de l’événement assuré.

Une même personne peut réunir les qualités de preneur d’assurance, d’assuré et de bénéficiaire, mais il peut tout aussi bien s’agir de personnes différentes.

Contactez-nous pour un avis sans engagement par rapport à vos contrats.

Mes capitaux sont-ils couverts si LifePension fait faillite?

LifePension est votre intermédiaire indépendant pour la constitution de votre pension. Les primes que vous versez vont directement sur votre compte d’assurance vie au sein de la compagnie d’assurance que vous avez choisi.
LifePension n’entre donc jamais en possession de votre argent et n’en est jamais propriétaire ou responsable. Les rating et taux de solvabilité des compagnies présents dans notre comparatif peut vous aider à sélectionner votre compagnie d’assurance.

De plus, l’état a mis en place des garanties supplémentaire, en cas de faillite d’institutions financières afin de consolider la situation financière de chacun.

Quid en cas de faillite de la compagnie d’assurance?

Un assureur investit toujours à long terme (principalement en obligations, en partie en immobilier, et de manière limitée en actions, parfois même 0%) et se trouve sous un contrôle stricte des autorités, il doit présenter ses chiffres chaque trimestre à l’organisme de contrôle, la FSMA.
 

Chaque assureur est obligé de constituer une marge de solvabilité, cela signifie qu’une réserve doit être constituée qui pourra être sollicitée en cas de situation d’urgence. Vous pouvez demander ce pourcentage à votre assureur. Une marge de solvabilité de 104% signifie qu’une réserve supplémentaire de 4% a été constituée.
 

De plus, il existe plusieurs niveaux de protection légaux:
 

1. Le Fonds de protection des dépôts du gouvernement à hauteur de 100.000€ par personne et par assureur. Uniquement valable pour l’épargne pension, l’épargne à long terme et les assurances placements non fiscales, à chaque fois du type garanti, branche 21.
 

2. En tant que preneur d’assurance vous êtes créancier privilégié, ce qui signifie qu’en cas de faillite, la réserve épargnée à l’actif de l’assureur devra en priorité être versée au créancier/preneur d’assurance qui est comptabilisé au passif de l’assureur. Ce n’est qu’ensuite que les actionnaires et autres créanciers pourront être remboursés. Il se peut que la réserve épargnée à l’actif ne soit pas suffisante afin de rembourser votre mise intégralement, mais vous ne perdrez jamais intégralement toutes vos économies de par le fait que vous êtes créancier privilégié.

Les 7 conseils LifePension

1. Plus vous êtes jeune,  plus le prix du revenu garanti est bas et les formalités médicales simples. Ne sous-estimez pas le montant de couverture. Il est primordial de couvrir ses coûts fixes (crédits, charges, …)

 

2. Les couvertures liées à votre contrat sont importantes :

  •  Incapacité totale et partielle (économique et physiologique)
  • Risques liées à la grossesse (repos d’accouchement)
  • Exclusions (sports dangereux, …)

Elles sont donc importantes mais n’oubliez pas d’adapter les montants en fonction de votre évolution personnelle et professionnelle.

 

3. Attention à ne pas confondre une assurance rente transitoire et une assurance chiffres d’affaires. La durée d’intervention en cas de sinistre peut varier de 2 ans à une intervention jusqu’au terme des 65 ans !

 

4. La carence peut être de 30 jours (90, 120, …). Il est possible de « racheter cette carence » et de bénéficier d’une intervention dès le premier jour pour autant que la durée de l’incapacité de travail est supérieure à cette même carence (franchise anglaise).

 

5. Nous vous conseillons de diversifier votre risque et splitter votre couverture revenu garanti globale en plusieurs produits via différentes compagnies. Ceci en veillant bien à ne pas dépasser les 90% de couverture du chiffres d’affaires / revenu normal.

 

6. La souscription d’une protection juridique indépendante peut s’avérer être sécurisante en cas de sinistre et litige avec la compagnie d’assurance et l’autorité médecin de contrôle.

 

7. Si vous avez des antécédents médicaux, il est primordial d’en faire part dans les formalités médicales avant la souscription de l’assurance, sous peine de nullité de couverture. Une exclusion et /ou une surprime est possible pour tout antécédent médical.

 

Contactez-nous pour plus d’infos !